(Belga) La Belgique a ratifié l'accord prévoyant d'ouvrir aux historiens un fonds d'archives stocké depuis 1946 en Allemagne et qui retrace les destins tragiques de 17,5 millions de victimes du nazisme, a annoncé jeudi le ministre des Affaires étrangères, Karel De Gucht.Le parlement a ratifié mercredi le protocole qui autorise l'accès des scientifiques et chercheurs aux archives du Service international de recherches à Bad Arolsen (Allemagne), concernant les déportations pendant la seconde Guerre mondiale. Les archives du Service international de recherches à Bad Arolsen, en Allemagne, érigé à l'initiative des Alliés dans les années 1950, rassemblent une vaste documentation sur les déplacements et le sort des victimes des déportations massives pendant la Seconde Guerre mondiale. Les fichiers contiennent plus de 40 millions de pièces concernant quelques 17 millions de personnes: juifs, travailleurs forcés, résistants, tziganes et toute personne ayant subi ces déportations massives. (NLE)
[ Posté par : Liad | Top ]